Communiqué de presse : la privatisation des aérodromes de Paris

Le Gouvernement a décidé de procéder à la privatisation des « Aéroports De Paris » (ADP) : ce projet touche à des enjeux considérables sur les plans stratégique, économique, écologique et social pour notre pays.

Certes, les privatisations n’ont pas démarré d’hier, mais ce gouvernement accélère ce processus qui s’apparente à une vente à la découpe de la France, avec des parts de plus en plus importantes du patrimoine Français payé par nos impôts, bradés à des intérêts privés : autoroutes, SNCF, Française des jeux, barrages hydro-électriques et donc aujourd’hui ADP (Aéroport de Paris).

L’affaire est si grave que 130 Députés et 118 Sénateurs de différents groupes politiques (EELV, LFI, PS, PCF, Les Républicains ….) ont déposé ensemble un projet de loi référendaire qui a pour objectif de soumettre aux Français « une proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris ».  Pour que la question soit posée aux électrices et aux électeurs, l’étape suivante consiste à réunir 10% du corps électoral national d’ici le 12 mars 2020, comme le prévoit l’article 11 de la Constitution.

Qu’en est-il aujourd’hui à la clôture des votes ?

Malgré l’absence totale de publicité, au 21 février un million et 85.000 personnes ont participé au RIP

Merci à toutes celles et tous ceux qui ont pris le temps de voter.

Dans le cadre de la réforme constitutionnelle envisagée par le président de la république, celui-ci a annoncé qu’il souhaitait ramener le nombre de signataire à un million pour déclencher un référendum. Nous lui disons « chiche ».

Mais au-delà de cette bataille contre la privatisation des biens publics, nous tenons à rappeler notre opposition à l’extension d’ADP, la construction d’une nouvelle gare ainsi que du projet « Europa city » qui aggraveraient les crises climatiques et environnementales en artificialisant les sols les plus fertiles du nord de Paris.

Le collectif Oise contre la privatisation d’ADP

Breuil le vert le 29.02.20

Communiqué de presse – Le coronavirus

Il est normal que l’état et ses représentants prennent des mesures visant à éviter l’épidémie du Coronavirus même si cela nous pose des problèmes dans notre vie quotidienne.  Le rappel des mesures d’hygiène étant à notre avis essentiel.

Le problème vient d’une part de l’incohérence de l’ensemble du dispositif, avec notamment « des trous dans la raquette » comme l’exprimait dimanche le maire de Creil.

A titre d’exemple, des milliers de voyageurs prennent chaque jour le train entre Creil et Paris puis le métro. N’est-ce pas l’occasion de transmission massive du virus ?

Dans le même temps, la police dispersait fermement la centaine de manifestants réunis en plein air Dimanche à Beauvais dans le cadre de la lutte contre le contre-projet de réforme des retraites.

Le problème vient d’autre part de l’état du système de santé. Les médecins libéraux, en nombre insuffisant, n’ont pas les moyens matériels de se protéger.  Les hôpitaux exsangues après des années de purge budgétaire n’ont plus les moyens de faire face à une crise sanitaire grave. De plus 200 personnels de santé des hôpitaux de Creil et de Compiègne sont en confinement pour 2 semaines.

Un autre problème risque de surgir rapidement c’est la pénurie de matériel et produit de protection et de médicaments.  Ce n’est qu’un aspect des conséquences de la mondialisation capitaliste et de la perte de chaque nation de ses capacités de productions locales. Il faudra en tirer des conséquences !!

Alors oui, par souci de responsabilité individuelle et collective nous voulons bien accepter les contraintes du confinement et de toutes les mesures qui seront prises dans le but d’éradiquer la propagation du virus mais que le gouvernement :

1/ Ne profite pas de la situation en faisant passer le contre-projet de loi sur les retraites par le 49-3, qu’il ouvre une réelle négociation et qu’il  soumette les résultats de cette négociation à référendum.

2/ Qu’il montre son réel souci de la santé de la population en donnant des moyens immédiatement à l’hôpital public ce qui permettrait à court terme de rouvrir des lits.

Nous comprenons parfaitement  la peur que ressentent les gens devant cette situation inédite. Toutefois nous devons raison gardée. N’oublions pas qu’au regard des 4 victimes du Coronavirus  jusqu’alors déplorées en France, il y a chaque année 160.000 décès dus au cancer, 140.000 dus à des problèmes circulatoires (AVS, cœur), 46.000 liés à des problèmes respiratoires (dus à la pollution de l’air), environ 10.000 suicides et la liste est malheureusement encore longue.

C’est pourquoi, nous appelons à ce que cette peur ne provoque pas du rejet, de la discrimination car l’histoire des grandes crises nous a montré que ce sont les sociétés les plus solidaires, les plus inclusives qui surmontent le mieux ces traumatismes.

30 propositions d’engagement pour les élections municipales

La vie communale nécessite des élus qui vivent dans notre époque, et qui favorisent l’évolution vers des modes de production soucieux de l’environnement et de la santé. L’Oise a besoin d’un sursaut démocratique, écologique et social, afin d’engager la transition nécessaire et urgente vers d’autres modes de vie et contribuer à sauver la planète.

C’est pourquoi le comité local d’Attac dans l’Oise a définit ces 30 propositions à l’usage des élus et militants de notre territoire, afin de poser les bases d’une vie démocratique locale tournée vers l’inclusion et la participation des citoyens, et la prise en compte à chaque instant des enjeux sociaux et environnementaux.

Démocratie locale

1. Construire des projets écologiques et solidaires pour les communes qui soient débattus avec tous les habitants, pour une vision de l’avenir de la commune au-delà du mandat municipal.

2. Etablir le programme qui en découle, et en définir les priorités avec les habitants

3. Mettre en place des modalités de participation des citoyens, au-delà du Conseil Municipal (commissions, comités de suivi, compte-rendu de mandat, RIC …) tout au long de la mandature.

…Lire le reste des propositions en téléchargeant le document pdf :

N’hésitez pas à partager ce document auprès des listes de votre commune !

Reforme des retraites – Manifestations dans l’Oise la semaine du 20 janvier !

MARDI 21 JANVIER :

  • Creil : Manifestation – Pont Royal Nogent (10h00)

MERCREDI 22 JANVIER : RAZ LE BOL !

  • Beauvais : rassemblement à 14h00 devant la préfecture pour déposer nos outils de travail

JEUDI 23 JANVIER : dans l’Oise comme partout en France « RETRAITES EN LAMBEAUX : NOS RETRAITES AUX FLAMBEAUX ! »

  • Beauvais : retraite aux flambeaux manifestation qui partira de la place Jeanne-Hachette à 18h00
  • Compiègne : retraite aux flambeaux manifestation qui partira de l’hôtel de ville à 18h30
  • Nogent : à 18h00 au Lidl Pont Royal

VENDREDI 24 JANVIER : GROSSE JOURNÉE !

  • Creil : AG interpro à 9h00 à la Bourse du Travail
  • Creil : en attente du lieu
  • Compiègne : pas de manifestation / Cars au départ de Noyon et Compiègne pour Paris (réserver sa place auprès des UL CGT)
  • Beauvais : la manifestation départementale partira à 14h00 de la Place des Maréchaux / Covoiturage au départ du parking Lidl Pont Royal à Nogent à 13 heures pour se rendre à Beauvais

Les femmes seront les grandes gagnantes de cette réforme ??? On leur explique !!! Préparez la chorégraphie et venez danser et chanter avec nous le tube de l’année : « A cause de Macron » (les tutos pour apprendre la chorégraphie et les paroles sont sur le site d’ATTAC : ici)

Un cycle de débats sur la transition énergétique en janvier 2020 à Beauvais !

Attac Oise vous invite avec l ‘ « Ecume du jour » (5 rue du Faubourg Saint-Jacques à Beauvais) à un cycle de débats / échanges sur la transition énergétique en lien avec les questions climatiques, sociales et financières.

Vu le nombre de places limité à 35 personnes, pensez à vous inscrire par
téléphone auprès de l’écume du jour : 03.44.02.07.37. Un repas simple
est prévu pour les participants (autour de 8 euros)

Les mercredis 8 – 15 – 29 janvier de 19h à 22h

Nous savons qu’il est urgent de changer les modes de productions et de consommation. Si tout le monde vivait comme les Français, 2,7 planètes seraient nécessaires. Or les ressources de la planète ne sont pas inépuisables. Mais comment réduire, dans quels secteurs ? Pour que les citoyens puissent intervenir dans ces choix décisifs, il faut maîtriser des ordres de grandeurs pour savoir ce qui est faisable, souhaitable et possible

Au programme :

Mercredi 8 janvier – 19h-22h / Intervenant Thierry Patinet d’Attac Oise

Toutes les problématiques sur l’urgence climatique – les besoins en énergie – Réflexions critiques sur la croissance et le PIB – la question des inégalités – Le financement de la transition énergétique – Les questions chaudes

Mercredi 15 janvier – 19h-22h / Intervenant Jacques Treiner, physicien, membre de Shift project et du collectif « Sauvons le climat »

Soirée autour du nucléaire
Taux de retour énergétique de la filière nucléaire – Coût réel écologique et financier – La sureté – La sécurité – Les réserves et l’approvisionnement – Le recyclage et la gestion des déchets

Mercredi 22 janvier – 19h-21h – Par Beauvais en Transition

Conférence de Thibault Turchet – Zero Waste France

Dans le cadre des réunions thématiques proposées par le collectif Beauvais en Transition suite à la publication du Livre Blanc, Zéro Déchet Beauvais invite Thibault Turchet, co-auteur du livre «Territoires Zero Waste» et chargé d’affaires juridiques à Zero Waste France.

Venez découvrir les 9 principaux chantiers pour impulser la dynamique d’un Territoire Zéro Déchet, Zéro Gaspillage à Beauvais.

> En savoir plus

Mercredi 29 janvier – 19h-22h / Intervenant Jacques Pornon, Attac Oise

Soirée autour des énergies renouvelables
Taux de retour énergétique – Gestion de l’intermittence et du stockage –  Pourquoi tant d’opposition à l’éolien terrestre ? – L’état des recherches (hydrogène …)
Quelles solutions locales dans l’Oise à développer et à faire prendre en compte lors des municipales ?

10 décembre – Où manifester dans l’Oise ?

Les manifestations dans l’Oise le 10 décembre :

• Beauvaisis : La manifestation départementale aura lieu à Beauvais à 14h30 et partira place des Maréchaux (devant le lycée Félix Faure )

• Creillois : La manifestation partira de Nogent-sur-Oise à 10h00 du magasin Lidl (à proximité des meubles Pont Royal)

• Compiégnois : La manifestation partira de Longueil-Sainte-Marie à 9h30 de la base logistique (péage de Chevrière) puis convergence public-privé devant l’entreprise Webhelp (ZAC Mercières, 98 impasse Terre auprès des Iles, Lacroix Saint Ouen)

Les Assemblée Générales dans l’Oise le 10 décembre :

• Beauvais : de 10h30 à 12h – Salle des fêtes (98 rue de Notre Dame du Thil)

• Creil : de 9h00 à 10h00 – bourse du travail (rue Fernand Pelloutier)

Pourquoi manifester le 5 décembre ?

La réforme des retraites envisagée par Emmanuel Macron suscite une immense mobilisation, car elle constitue une attaque frontale sans précédent contre la solidarité intergénérationnelle entre les salariés, au profit des actionnaires, des spéculateurs. Résultats : la retraite plus tard et des pensions plus faibles pour chacun et chacune, l’insécurité pour tous.tes. Avec la force de la protestation qui naît dans le pays, la réforme des retraites peut être mise en échec. Mieux encore, une victoire peut donner de la force à ceux qui veulent changer de politique et construire une société solidaire, juste, durable appuyée sur l’intérêt général. Non seulement c’est possible mais nécessaire. La cour des comptes vient de pointer les insuffisances du gouvernement en matière de lutte contre la fraude fiscale et donc de nous donner raison pour nos actions contre Amazon et ses fraudes.

Dans cette lutte, des forces qui se parlaient peu se rencontrent et dialoguent, en particulier les syndicats, les Gilets jaunes, les associations citoyennes, les marcheurs pour le climat et la biodiversité, et ceux qui agissent dans des secteurs divers, transports, hopitaux, étudiants, services publics, éducation, chimie, … privés et publics.

Nous appelons particulièrement à renouer le dialogue avec les policiers, (plusieurs syndicats de police appellent d’ailleurs à faire grève le 5 décembre) afin que leur mission de « gardien de la paix » pour la sécurité de tous les citoyens redevienne première au lieu d’être instrumentaliser par le pouvoir en « force du maintien de l’ordre dominant » de plus en plus injuste et répressif.

Cette convergence est nourrie par les liens noués sur les territoires, les expériences locales de riposte commune et d’auto-organisation. D’ores et déjà on voit se multiplier les alternatives concrètes ici et maintenant pour répondre à l’urgence sociale et écologique grandissante.

Nous pensons que toutes ces luttes sociales, écologiques et démocratiques convergent parce qu’elles ont un ennemi commun : le capitalisme financier, destructeur de l’humain comme de la planète, et ceux qui, comme Emmanuel Macron en France, le servent et s’en servent de façon irresponsable pour maintenir les privilèges de quelques-uns contre le bien commun. Les mobilisations à travers la planète doivent ici nous conforter. Au Chili, à Hong-Kong, en Algérie, en Colombie, au Liban, en Irak, en Iran et dans bien d’autres pays, le soulèvement des peuples fait trembler les gouvernements.

Nous souhaitons que de nouveaux dialogues féconds voient le jour dans cette lutte qui s’engage, et permettent aux plus grand nombre de mieux voir les enjeux d’aujourd’hui. C’est maintenant que le « pseudo grand débat d’E Macron » va commencer. Que naissent les idées nouvelles et les inventions qui surgissent à chaque fois que de grandes luttes sont menées. C’est une des conditions du changement de système que nous appelons de nos vœux.

Par contre, nous sommes encore une fois scandalisés par des manchettes de certains journaux (pas tous) qui titrent sur : « petit guide de survie » ou « les usagers pris en otage par les grévistes ». La survie, c’est tous les jours pour une majorité croissante de personnes !!! Quant aux usagers pris en otage, n’oublions pas que nous sommes tous et toutes à la fois des usagers, des consommateurs, des travailleurs, des retraités (ou futurs) mais surtout des citoyens.

C’est le sens de notre appel à tous participer à ce mouvement pour en faire un immense refus, un espoir et un point de départ.

Attac Oise s’engage contre Amazon et le black friday !

Ces vendredi 29 et samedi 30 novembre, à l’initiative d’Attac Oise, une soixantaine de militants et citoyens ont investit les Amazon Lockers de Compiègne, Creil, Nogent-sur-Oise, Beauvais et Fitz-James, afin de sensibiliser les consommateurs à l’absurde fête de la surconsommation qu’est le Black friday. Une mobilisation à retrouver en images !

Le Courrier Picard parle d’Attac Oise !
A Creil, nos militants devant les Amazon Locker de Match.
A Creil, des affiches “Amazon m’a tuer” ont été placées sur les multiples commerces fermés de l’avenue de la République
A Fitz-James, nos militants ont investi les Amazon Locker.
Les mobilisations se sont poursuivies également à Beauvais

Une ambiance festive et studieuse au Carnaval des possibles 2019 !

Photos de Juliette Poulain

Pour cette deuxième édition, malgré de la pluie le matin et du vent l’après-midi, près de 1.500 personnes ont participé au Carnaval des possibles. Ambiance festive et studieuse qui s’est terminée par une chaine humaine de plusieurs centaines de personnes en faveur du climat.

La présence de plusieurs maires, d’élus ainsi que leurs propos lors de l’inauguration de la fête témoignent du fait que cet événement est désormais inscrit durablement dans le paysage événementiel et politique de l’agglomération Creilloise.

Pour information, l’assemblée générale constitutive de la nouvelle association “Carnaval des possibles de l’Oise” se déroulera le jeudi 14 novembre au centre socio culturel de Clermont, de 19h à 22h.