La planète compte sur vous ! Marches Mondiales Pour le Climat

En décembre 2015, alors que les chefs d’états célébraient la signature de l’Accord de Paris, le mouvement pour la justice climatique se mobilisait pour dresser des lignes rouges et pointer l’insuffisance des engagements des États pour limiter le réchauffement mondial à 1,5°C.

4 ans après, le compte n’y est toujours pas, les conséquences dramatiques des dérèglements climatiques sont déjà là, au Nord comme au Sud de la planète.

Si la prise de conscience individuelle et les petits changements du quotidien constituent un premier pas, ceux-ci ne doivent pas faire oublier l’urgence d’un changement de cap des politiques publiques.

Les derniers rapports du GIEC tant sur la pollution de l’air, des océans que sur l’agriculture et la biodiversité sont clairs : si les pays veulent respecter leurs engagements en matière de climat, ils doivent laisser les combustibles fossiles dans le sol et réorienter les politiques publiques vers une transition juste, qui protège les populations affectées par les impacts du changement climatique et ne laisse personne de côté.

Les marches du 21 septembre prochain s’inscrivent dans la démarche qu’il est encore temps d’agir pour le climat et la préservation de la planète.

Nous souhaitons contribuer à l’amplification de ce réveil citoyen afin de reprendre le contrôle et engager une transition énergétique plus ambitieuse et plus juste, à la hauteur de l’urgence climatique.

Il est encore temps d’agir pour :
➔ réorienter les politiques publiques vers une transition juste
➔ accélérer la transition dans les territoires, dans la production d’énergies renouvelables locales, dans les transports, dans l’habitat
➔ favoriser la création de millions d’emploi pour le climat

A l’appel de : Amap Creil, Grainothèque, CLAC, La quinoa, Cie la Cyrène, Collembole, Beauvais en transition, Nous voulons des coquelicots, Attac Oise, Fsu Oise, LDH, AICO, CGT Oise ….

Avec le soutien de : EELV, Génération.S, La France Insoumise, Parti de gauche, Parti Socialiste, Parti Communiste, Radicaux de gauche

SAUVE QUI PEUT ! L’Hôpital de Creil peut-il couler ?

COMITE de DEFENSE et de PROMOTION de la SANTE et des HÔPITAUX PUBLICS de CREIL et de SENLIS  

Beaucoup d’éléments inquiétants illustrent la gravité de la situation :

  • L’invraisemblable fermeture de la Maternité depuis six mois pour des raisons obscures.
  • Les départs de nombreux médecins de diverses spécialités.
  • L’inqualifiable situation des Urgences, reconnue par la Direction, l’Agence Régionale de la Santé (A.R.S) et le Ministère !
  • L’enfoncement dans une dette considérable que devait faire disparaitre la fusion des Hôpitaux de Creil et de Senlis.

Qui peut, qui doit sauver notre Hôpital ?

  • Les populations de nos deux agglomérations, mobilisées autour de nos élus.

Aussi notre Comité appelle-t-il, toutes et tous à se tenir prêts à intervenir dans les différents lieux et organes de décision : Conseil de Surveillance des deux hôpitaux, Conseils Municipaux, Conseils d’Agglomération afin de rappeler l’exigence du rétablissement de la réouverture d’une Maternité sur l’Hôpital Laennec de Creil.

Appel à rassemblement en soutien aux exilés, à Carole Rackete Capitaine du Sea watch 3 et à tout son équipage

Attac Oise soutient cet appel à rassemblement :
le mercredi 3 juillet à 18h, place Stalingrad à Paris

Contre la criminalisation des exilé-e-s et de leurs soutiens, l’humanité et les droits fondamentaux avant tout.

La nuit du samedi 29 juin, Carola Rackete a été arrêtée par la police italienne après avoir accosté avec son navire dans le port de Lampedusa. A son bord, 42 personnes secourues dans les eaux internationales au large de la Libye. Après 17 jours d’errance en méditerranée, la capitaine du Sea Watch 3 a pris la décision d’entrer sans autorisation dans le port, bravant ainsi les interdits du gouvernement italien et le silence de l’Union européenne.

Elle l’a fait parce qu’il y a quelque chose au-dessus des lois immorales promulguées par le ministère de l’Intérieur italien et de la lâcheté meurtrière de l’Union européenne. Au-dessus, il y a l’humanité et le respect des droits fondamentaux. Carola Rackete a fait le choix de l’humanité. Elle et son équipage ont choisi de sauver 42 femmes et hommes exilé-e-s, condamné-e-s à se noyer au milieu de la méditerranée, ou à être torturé-e-s, violé-e-s, enfermé-e-s.

En niant le droit de ces personnes d’être secourues, l’Italie se rend complice de l’enfer qu’est devenue la Lybie aujourd’hui pour les personnes exilées. En fermant les yeux et en se déresponsabilisant, la France se rend tout autant complice. En militarisant ses frontières et en déléguant l’accueil des personnes à des pays tiers, l’Union européenne est responsable du délitement de leurs droits. En refusant d’intervenir, la Cour européenne des droits de l’Homme devient complice de cette atteinte aux principes les plus fondamentaux de notre humanité.

Exigeons que les personnes sauvées et que tou-te-s les exilé-e-s soient protégé-e-s et que leurs droits soient respectés. Exigeons que tous bateaux avec à leur bord des enfants, des femmes et des hommes en danger soient accueillis dans tous les ports de l’Union européenne.

Exigeons la libération immédiate et la levée des sanctions contre Carola Rackete, Pia Klemp et tout l’équipage du Sea Watch 3, symboles d’une humanité qui nous donne à toutes et tous, chaque jour, l’espoir et la détermination.

Nous appelons toutes les organisations, citoyen-ne-s, personnalités engagées, à se rassembler le mercredi 3 juillet à 18h, place de la bataille de Stalingrad à Paris, pour dénoncer une atteinte inqualifiable aux droits humains les plus fondamentaux et soutenir l’ensemble des personnes exilées et leurs soutiens.

Maternité de Creil – Rassemblement le 15 juin à 10h30 – Hopital Laennec

COMITE de DEFENSE et de PROMOTION de la SANTE et des HÔPITAUX PUBLICS de CREIL et de SENLIS  

Il est grand temps que la Maternité rentre à CREIL :

Le Comité de suivi , sous la Direction du Préfet de l’Oise, doit reprendre ses travaux rapidement et entendre élus, personnel, agence régionale de la Santé, Direction des Hôpitaux de Creil et de Senlis.

Madame la Maire de Senlis a répondu à la lettre du Comité justifiant l’implantation de la Maternité sur Senlis, le maintien de deux Sites de Périnatalité lui paraissant irréaliste.

De graves incidents électriques ont eu lieu à Senlis malgré les avertissements du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.) mettant en danger la vie des mamans et de leurs bébés.

L’exiguïté des locaux de Senlis, oblige à une réduction de la durée de séjour des mamans et de leurs bébés et leur installation hors des chambres dans des lieux non destinés à les recevoir.

Le personnel soignant regrette beaucoup de ne pouvoir être plus attentif auprès des mères et de leurs enfants, dans la période qui suit l’accouchement.

Tous ces dysfonctionnements sont évidemment les conséquences des décisions prises dans la précipitation d’une administration voulant imposer à tous prix sa volonté contre celle de la population et de ses représentants.

Voici pourquoi le Comité va informer les femmes et les hommes de notre grand bassin de vie ;

Le 7 Juin

* 9 h au Flora : Petit-déjeuner de Presse
* Nogent : distribution de tract sur le Marché.

Le 9 Juin

*Montataire : Distribution de tracts sur le Marché à partir de 9 h 30.*Creil : Distribution de tracts sur le Marché à partir de 10 h.

Le 11 Juin

*Nogent, Distribution de tracts vers 18 h sur le Marché.

Le 13 Juin :

Distribution de tracts sur le Marché à partir de 10 h.
La Faïencerie, 18 h 30

Le 15 JUIN :

RASSEMBLEMENT à 10 h 30

à l’entrée de l’Hôpital LAENNEC.

Présence de François RUFFIN annoncée

Défilé en voiture (covoiturage) entre 11 h 30 et 12 h 30 :
Boulevard Laennec, Bd Salvador Allende, rue Léon Blum, rue de la République, Place du 8 Mai, La Faïencerie.

Pique-Nique dans le Parc de la Faïencerie :

Animation : Le groupe « D’autres lignes »

                     Le Groupe Choral C4

                    Lecture de textes : « Naissances »

                    Le groupe : « A L’ARRACHE »

OUI LA MATER. REVIENDRA !

15 JUIN
JOURNÉE NATIONALE DE DÉFENSE ET DE PROMOTION DES HÔPITAUX PUBLICS